Produit ARYSTA

Insecticide de contact et d’ingestion en céréales, cultures légumières et arbres fruitiers 

Composition 

Contient 25 g/l de deltaméthrine en émulsion concentrée. 

Numéro d’homologation 

R 08 46 162 

Compatibilité

Évitez de mélanger DELTAPLAN avec des substances acides forts, agents oxydants et les substances de base. Mais avant tout mélange, il est recommandé d’effectuer un test afin de vérifier la compatibilité avec d’autres produits.  

Activité biologique

DELTAPLAN est un insecticide appartenant à la famille des pyréthrinoïdes de synthèse. Il agit par de contact et par ingestion sur un grand nombre d’insectes ravageurs, à des doses très faibles. DELTAPLAN a également un effet répulsif (à doses plus élevées) qui provoque la fuite des insectes, et un effet anti-alimentation (à faibles doses), qui protège les plantes traitées. DELTAPLAN présente une bonne persistance d’action de l’ordre de 3 à 4 semaines.

Doses d’application 

Culture Maladie Dose Délai avant récolte (DAR
Arbres fruitiers Carpocapse 0.3 l/ha 7 jours
Céréales Punaise 0.3 l/ha 7 jours
Cultures légumières Noctuelles 0.2 à 0.3 l/ha 7 jours

Fréquence et modes d’application 

– Respecter les délais avant récolte.
– Remplir la cuve à moitié d’eau. Tout en mélangeant, ajouter le produit et compléter la cuve avec la quantité d’eau nécessaire. Appliquer le produit immédiatement.
– L’emballage de ce produit, soigneusement vidé, doit être rincé à l’eau manuellement (3 agitations successives) ou à l’aide d’un système de nettoyage à eau sous pression placé sur le pulvérisateur. Les eaux de rinçage devront être versées dans la cuve de pulvérisation. L’emballage ainsi rincé devra être ramené par l’utilisateur aux points de ramassage prévus à cet effet.
– Diluer les surplus de traitement au moins 10 fois et pulvériser ceux-ci sur la parcelle déjà traitée suivant les prescriptions d’emploi. Ne pas contaminer les étangs, les cours d’eau ou les fossés avec le produit ou l’emballage vide
– L’emballage ne peut en aucun cas être réutilisé à d’autres fins. De façon à éviter tout surplus de traitement après l’application, on s’efforcera de calculer au mieux la quantité de bouillie à préparer ou la quantité à appliquer, en fonction de la superficie à traiter et du débit par hectare.